Les Correspondants Humanitaires sur la Somalie


Crise humanitaire en Somalie

- Un article de Gaia, Zhaojing, Mateus et Gabriel

 

La Somalie a déclaré l'état d’urgence !

 

En novembre 2021, de nombreux Somaliens ont été obligés de fuir leur foyer. À côté d’une pauvreté, présente depuis toujours, d’autres ennuis dévastent davantage ce pays. Mais est-ce que le Luxembourg agit ?

 

La Somalie, pays se trouvant en Afrique de l’Est, souffre depuis plusieurs décennies des conséquences du réchauffement climatique ; principalement des sécheresses fâcheuses et des inondations dévastatrices, provoquant des famines, des pénuries d’eau, malnutrition, etc. Ceci obligea et force encore actuellement grand nombre de personnes à quitter leur foyer.

 

De plus, ce pays extrêmement pauvre a aussi connu une des pires infestations de criquets pèlerins. Ces derniers sont connus comme ravageurs de toute végétation, et leur apparition et insistance ont impacté lourdement l’agriculture somalienne.

 

Mais ce lieu ne souffre pas seulement de catastrophes naturelles mais également de catastrophes humaines, entre autres une crise politique majeure et la pandémie COVID-19. Les tensions de cette crise ont augmenté après le retardement de l’élection présidentielle de 2021. Ainsi de grandes manifestations ont pris lieu, où on entendait parfois même des coups de feu. La crise avait déjà débuté auparavant, au moment où le président Mohamed Abdullahi Mohamed Farmajo a prolongé son mandat de 2 ans, grâce à une loi controversée.

 

Il y a eu environ 26410 cas et 1361 décès liés à la Covid-19 en Somalie, depuis le début de la pandémie. De nos jours, le nombre de contaminations reste toujours très élevé et le taux d‘infection est le plus important, depuis que cette épidémie a atteint le pays.

 

La Covid-19 a surtout aggravé la situation du secteur agricole, dont les travailleurs sont les plus touchés.

 

Le Luxembourg ne fait pas semblant et est actif pour aider la Somalie. Le gouvernement luxembourgeois a fait des contributions d’un montant de 1,5 million d’euros au Haut-Commissariat pour les réfugiés et au Comité International de la Croix-Rouge.

 

Mais la situation en Somalie s’est aggravée au cours des derniers temps, notamment dans le sud, de plus les Nations Unies l’ont qualifiée officiellement souffrant de famine en juillet 2011. À cause de ce fait, le gouvernement luxembourgeois a décidé de faire des contributions supplémentaires de près de 1,3 million d’euros au Programme Alimentaire Mondial et à plusieurs ONG luxembourgeoises actives sur le terrain (Fondation Caritas Luxembourg, CARE Luxembourg, SOS Villages d’enfants monde et Croix-Rouge luxembourgeoise).

 

 



Disclaimer

Toutes les opinions exprimées par les « Correspondants Humanitaires » sont uniquement leurs opinions actuelles et ne reflètent pas les opinions de CARE International, CARE in Luxemburg a.s.b.l., d'autres bureaux de CARE et leurs affiliés. Les opinions des « Correspondants Humanitaires » sont basées sur des informations qu'ils considèrent comme fiables, mais ni CARE in Luxemburg a.s.b.l., ni ses affiliés et partenaires ne garantissent leur exhaustivité ou leur exactitude, et elles ne doivent pas être considérées comme telles.

Les « Correspondants Humanitaires » sont des étudiants (pour la plupart mineurs) des lycées luxembourgeois qui ont participé à trois ateliers guidés par CARE in Luxemburg a.s.b.l. et ont été chargés de faire leurs propres recherches sur les pays proposés. CARE in Luxemburg a.s.b.l. se réserve le droit de modifier la forme des articles mais ne changera pas le contenu du matériel afin de respecter le travail des étudiants et leurs points de vue.