Dans le camp Azraq les filles font du taekwendoo

Femmes et Filles 

Faire un don 

Soutenir les femmes et les filles est au centre du travail de CARE

Les femmes représentent la moitié de la population mondiale - et sont pourtant aujourd’hui encore désavantagées et discriminées dans le monde. De nos 75 ans d'expérience, nous savons que les avancées qui sont faites pour les femmes sont aussi des avancées pour leurs familles et toute leur communauté. C'est pourquoi CARE prône plus d'égalité entre les hommes et les femmes dans le monde. L'objectif est d'améliorer durablement la situation des femmes et des filles et de leur permettre de recevoir une éducation, une sécurité économique, une participation politique et une vie saine. Autonomiser et soutenir les femmes et les filles dans le besoin est une étape essentielle vers une plus grande égalité pour les femmes dans le monde.

Avec votre don pour les femmes et les filles, vous contribuez à leur créer un avenir heureux et égalitaire dans nos pays de projet !

Journée de la femme Journée de la fille


Contre la violence faite aux femmes

Où commence la violence faite aux femmes? Ce qui est certain, c’est que l’un conduit souvent à l’autre. Dear daddy est un appel aux pères à protéger leurs filles. Regardez le film !

Regarder la vidéo
Regarder la vidéo

En cliquant sur le bouton « démarrer la vidéo » vous donnez votre accord pour activer les Cookies de YouTube.

Vers le déclaration sur la protection des données.

#DearDaddy


Renforcer le droit des femmes et des filles

Après les catastrophes naturelles, les guerres et les crises, les besoins des femmes sont souvent négligés. Si les chemins menant aux toilettes sont longs et non éclairés, les femmes sont plus susceptibles d'être victimes de violences et d'agressions sexuelles la nuit. Elles meurent en donnant naissance à leurs enfants parce que les médecins des camps de réfugiés n'ont aucune expérience en obstétrique. Elles ne sont pas conviées à table lorsqu’il est décidé de leur sort - parce que souvent déjà avant le conflit, elles ne pouvaient pas aller à l'école. Avec le rapport "Femmes et filles en situation d'urgence", CARE présente ce que les femmes ressentent et ce qu'il faut faire pour changer les choses. Nous accordons une attention particulière au sort des filles en fuite dans notre rapport "Far From Home: The 13 Worst Refugee Crises for Girls".


La santé des femmes et un accouchement sans risques

Yémen : promouvoir la santé des femmes

Près de 52 pour cent des quelque 130 000 femmes déplacées à l'intérieur du pays se trouvent dans une ville du sud-ouest du Yémen. 20 % d'entre elles sont en âge de procréer. Malheureusement, ici et dans tout le pays, il y a une grave pénurie de services de santé qui empêchent les femmes enceintes d'avoir une grossesse et un accouchement sans risques. En raison de la guerre, qui dure depuis des années, de la pandémie de corona et du manque de ressources financières, le système de santé s'est largement effondré. Les femmes n'ont pas accès à l'eau potable, à l'éducation et aux soins de santé. Selon les Nations Unies, le Yémen a l'un des taux de mortalité maternelle les plus élevés de cette région du monde : jusqu'à 164 décès pour 100 000 naissances (Banque mondiale, dernière mesure de 2017).

Avec le soutien de CARE, de nombreux établissements de santé sont désormais en mesure d'offrir une bonne qualité de service et une aide aux femmes. Les sages-femmes ont été formées pour développer leurs compétences, ce qui améliore la qualité des soins pour les femmes enceintes et les nouveau-nés. "Il n'y a pas de mots qui peuvent exprimer mon bonheur quand je vois une mère tenir son bébé et qu'ils sont tous les deux en bonne santé. J'espère que la COVID-19 prendra bientôt fin et que toutes les femmes et les bébés recevront des soins dignes pour profiter d'une bonne santé », déclare Lubna, sage-femme dans un centre pour la santé des femmes au Yémen.


L'éducation au lieu du mariage des enfants et du mariage forcé

CARE travaille avec les familles, les communautés et les organisations pour lutter contre le mariage des enfants et ses conséquences à travers des programmes éducatifs et comportementaux.

Un mariage au lieu de l'école, toutes les deux secondes. C'est la triste vérité pour les filles dans environ 26 pays où CARE opère. Les statistiques montrent que les chances de se marier avant l'âge de 18 ans y sont plus élevées que d'aller à l'école secondaire. Pour la plupart des filles, « dans les bons et les mauvais moments » signifie toujours les mauvais moments, « dans la pauvreté et la richesse » signifie toujours la pauvreté. Elles sont obligées de faire vœu de pauvreté.


Aide contre les violences faites aux femmes

Aide médicale et psychosociale

CARE travaille dans plus de 40 pays à travers le monde pour aider les survivantes et réduire la violence à l'égard des femmes : grâce à une aide médicale et psychosociale qui aide les femmes maltraitées à gérer ce qu'elles ont vécu. Mais aussi, en brisant les vieilles structures de pensée, en fournissant des informations sur les rôles et l'égalité et en offrant la possibilité de gagner son propre revenu à travers les groupes d'épargne de CARE, d'en tirer un gagne-pain et ainsi de retrouver sa place dans la société.


Agissons ensemble pour aider les femmes et les filles

Notre expérience montre que concentrer notre aide sur les femmes et les filles dans nos pays de projet peut apporter de nombreux succès et des changements à long terme :

  • Soutenir les filles dans leur scolarisation après l'école primaire signifie, par exemple, qu'elles sont six fois moins contraintes de se marier avant leur majorité. (Unicef, 2007)
  • L'éducation offre aux femmes de meilleures opportunités d'emploi et un meilleur accès à une alimentation équilibrée. Cela conduit à des femmes en bonne santé donnant naissance à des enfants en bonne santé. Cela réduit la malnutrition infantile de 43 pour cent. (PAM)
  • L'autonomisation des femmes dans leur égalité et l'amélioration des conditions familiales conduisent à une diminution de la violence domestique. (Strive, 2011)
  • Avec les mêmes opportunités dans l'agriculture que les hommes, les femmes pourraient augmenter les rendements de leurs champs de 20 à 30 pour cent. Cela signifierait que 100 à 150 millions de personnes souffriraient moins de la faim. (FAO)
  • Le taux de mortalité maternelle pendant la grossesse ou l'accouchement peut être réduit de 67 pour cent si toutes les femmes ont la possibilité de prendre des décisions elles-mêmes concernant une grossesse. (OMS)

 

Ensemble, nous pouvons atteindre l'égalité des sexes et une vie meilleure pour des millions de femmes et de filles dans le monde.

Renforcer le droit des femmes et des filles

CARE soutient les femmes et les filles dans leur combat pour l’accès et l’égalité des Droits de l’Homme. Notre but est de renforcer la voix des femmes et de leur donner la possibilité de participer réellement aux décisions qui déterminent leur vie. L’an passé, nous avons donné, à plus de 2,7 millions de femmes dans 59 pays, des informations et outils leur permettant de remettre en question les inégalités de genre et de revendiquer l’égalité des droits.

Pour CARE, l’égalité des genres n’est pas seulement un objectif parmi tant d’autre mais constitue un élément important de notre travail : des projets de santé, aux projets générateurs de revenus jusqu’à la promotion des droits et la participation politique. Presque un tiers des projets CARE promeut l’égalité des droits et des genres.


Mais quel est le rôle des hommes ?

La pauvreté est souvent liée à l’inégalité des genres. Pour renforcer le droit des femmes et filles, les hommes sont des partenaires indispensables. C’est pourquoi, en Jordanie, CARE travaille avec des jeunes adultes sur l’égalité des genres. Ainsi, dans des ateliers à ce sujet, les hommes découvrent de nouveaux comportements et attitudes qu’ils peuvent adopter avec les femmes. Par ce biais, les violences à l’encontre des femmes peuvent être éradiquées et des nouvelles valeurs sont transmises aux jeunes générations. Cela s’inspire de la devise : Soit un homme, change les règles du jeu.


Oui, je soutiens CARE!

Faire un don!    Faire un don régulier!

Je souhaite obtenir les eNews de CARE