Qualité: De l'idée au projet

CARE fait partie d’un réseau global avec des bureaux présents dans près de 90 pays. C’est grâce à une communication constante que naissent les idées pour les projets. Ce sont nos équipes locales, qui savent le mieux quels moyens sont les plus efficaces pour lutter contre la pauvreté. Ils parlent les langues locales, connaissent la culture et les besoins de la population.

C'est seulement lorsque tous les risques et défis ont été analysés et pris en compte et que des objectifs clairs et réalisables ont été trouvés qu’une demande de projet est rédigée et qu’un budget est établit.  


Normes internationales

Les exigences de qualité pour un projet CARE sont grandes: il faut que le projet corresponde à nos objectifs et valeurs, qu'il ait un caractère modèle et qu'il s'intègre dans un plan de développement durable. Lors de sa réalisation, nous respectons les normes internationales telles que le "Code of Conduct" et les "Standards Sphère pour l'aide humanitaire" ainsi que les normes des projets de l'Union Européenne (UE) et du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Luxembourg.

La mise en œuvre concrète du projet, la manière et le délai de son évaluation sont réglés par un contrat entre CARE et le bureau national concerné. CARE et le bureau national se partagent le contrôle de qualité continu. Le département des finances fait parvenir régulièrement des rapports au Luxembourg et informe sur le déroulement du projet ainsi que du budget investi. Les projets de plus de 100.000 euros par année sont contrôlés sur place par des auditeurs externes à la fin de leur période d'implémentation. Si le projet est doté de plus de 250.000 euros en total, nous effectuons également une vérification externe de la qualité et de l'efficacité du projet. 


Evaluation continue

Lors des "voyages de suivi" réguliers, nos collaborateurs vérifient l'efficacité des projets-CARE. Nos projets sont bien sûr également contrôlés par les grands donateurs, comme le Ministère des Affaires étrangères luxembourgeois.

La documentation minutieuse de tous les projets avec les réussites, les potentiels et les risques constitue pour CARE le fondement du développement qualitatif de tous les projets. Ce faisant, il est important de tirer des leçons des erreurs ou des  réussites pour les futurs projets. Ceci est assumé chez CARE par le département international "Program Impact, Knowlegde and Learning", responsable de toutes les organisations membres de CARE et qui saisit les effets durables des projets CARE et les rend accessible pour la planification ultérieure. Pour ce faire, elle fait recours entre autres au "CARE International Program Information Network (C-PIN), où sont enregistrés toutes les coordonnées des projets de toutes les organisations membres de CARE. Ce pool, auquel ont accès toutes les organisations membres de CARE, est complété par des études de qualité qui analysent les résultats à long terme des projets. 


Priorités

CARE doit gérer les priorités concernant son aide et notamment dans l'aide d'urgence, . Chaque année se produisent de nombreuses catastrophes naturelles et de nombreux conflits provoquant des crises humanitaires. CARE ne peut pas intervenir partout. Il est d'autant plus important d'avoir des critères qui permettent de prendre des décisions rapides en cas de catastrophe:

- La dimension de la crise dépasse les moyens d'aide sur place,

- Afin de mettre à disposition des subventions publiques, l'Etat en question doit faire une demande d'assistance officielle,

- CARE dispose de capacités matérielles et de ressources suffisantes

- CARE connaît la région et peut soutenir les équipes d'intervention sur place de manière utile,

- Le principe "Do no Harm" est respecté.