Femmes et Filles 

Faire un don 

Pourquoi les femmes et filles?

C’est tout simple : dans le monde entier, les femmes et filles sont les principales victimes de la pauvreté. Lorsque la nourriture commence à manquer, ce sont toujours les filles et mères qui mangent en dernier. Lorsque les revenus ne permettent pas d’envoyer tous les enfants à l’école, ce sont les filles qui doivent rester à la maison. Dans beaucoup de pays du monde, les femmes n’ont pas le droit de posséder une parcelle de terrain, même si ce sont elles qui l’exploitent. Elles n’ont pas le droit de participer aux décisions concernant la communauté ni même leur propre corps. Enfin, dans la plupart des régions du monde, les femmes n’ont pas le droit de choisir leur mari, de décider de se marier tardivement ou de s’exprimer sur la planification familiale.

 

Le visage de la pauvreté est féminin. La clé pour lutter contre celle-ci l’est donc également. Plus de 70 ans d’expérience de CARE ont montré qu’une femme qui réussit à sortir de la pauvreté, parvient à en sortir sa famille et devient actrice du changement pour toute sa communauté.


Contre la violence faite aux femmes

Où commence la violence faite aux femmes? Ce qui est certain, c’est que l’un conduit souvent à l’autre. Dear daddy est un appel aux pères à protéger leurs filles. Regardez le film !

Regarder la vidéo
Regarder la vidéo

#DearDaddy


Renforcer le droit des femmes et des filles

CARE soutient les femmes et les filles dans leur combat pour l’accès et l’égalité des Droits de l’Homme. Notre but est de renforcer la voix des femmes et de leur donner la possibilité de participer réellement aux décisions qui déterminent leur vie. L’an passé, nous avons donné, à plus de 2,7 millions de femmes dans 59 pays, des informations et outils leur permettant de remettre en question les inégalités de genre et de revendiquer l’égalité des droits.

Pour CARE, l’égalité des genres n’est pas seulement un objectif parmi tant d’autre mais constitue un élément important de notre travail : des projets de santé, aux projets générateurs de revenus jusqu’à la promotion des droits et la participation politique. Presque un tiers des projets CARE promeut l’égalité des droits et des genres.


Toutes les deux secondes une fille est mariée et ne peut plus aller à l’école

C’est la triste vérité pour les filles dans environ 26 pays du monde dans lesquels CARE agit. Selon certaines statistiques, les filles de ces pays ont plus de chance d'être mariées avant l'âge de 18 ans que de faire des études de niveau secondaire. Pour la plupart des filles « dans le bonheur ou dans les épreuves » signifie toujours épreuves, « dans la richesse ou dans la pauvreté » toujours pauvreté. Elles sont forcées à faire vœux de pauvreté. Dans l’étude CARE « Vows of Poverty » vous pouvez en apprendre davantage sur les raisons des mariages d’enfants, les barrières de l’éducation des filles et les actions, que nous pouvons tous entreprendre pour contribuer à l’éradication des mariages forcés.  


Mais quel est le rôle des hommes ?

La pauvreté est souvent liée à l’inégalité des genres. Pour renforcer le droit des femmes et filles, les hommes sont des partenaires indispensables. C’est pourquoi, dans les Balkans, CARE travaille avec des jeunes adultes sur l’égalité des genres. Ainsi, dans des ateliers à ce sujet, les hommes découvrent de nouveaux comportements et attitudes qu’ils peuvent adopter avec les femmes. Par ce biais, les violences à l’encontre des femmes peuvent être éradiquées et des nouvelles valeurs sont transmises aux jeunes générations. Cela s’inspire de la devise : Soit un homme, change les règles du jeu.


Oui, je soutiens CARE!

Faire un don!    Faire un don régulier!

Je souhaite obtenir les eNews de CARE