Ein nepalesisches Kind versucht sich nach der Erdbebenkatastrophe mit einer Plane vor dem Regen zu schützen.


L'AIDE DE CARE AU NEPAL 

Faire un don 

Le Népal: Aidez les gens qui ont tout perdu

Le Népal compte parmi les pays les plus pauvres au monde. Presque un quart de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté. Ce sont surtout les membres des minorités ethniques ou de la caste des « Intouchables » qui en souffrent. Au printemps 2015, les plus forts tremblements de terre depuis 80 ans ont détruit les fondements de la vie de plus de 8 millions de gens. 750.000 maisons furent détruites, mais aussi des routes, des établissements sanitaires, des écoles et d'autres infrastructures importantes.

CARE y est présent et aide par une aide d'urgence pour les plus pauvres, par des projets de reconstruction dans la région touchée par la catastrophe et du travail de développement à plus long terme. Vous aussi vous pouvez aider.

Faire un don


L’aide de CARE en un coup d‘œil

garçon aide à décharger des produits de secours d'un hélicopter.

Aide d’urgence après la catastrophe

CARE, sur place depuis 37 ans avec des projets d’aide à l’auto-assistance, soutient 10.000 personnes dans la région du tremblement de terre. CARE apporte, par le biais d'hélicoptères, de camions ou à pieds de la nourriture, des matériaux de construction pour des habitations de fortune, des nattes et des biens de survie importants également dans des régions difficilement accessibles. Afin de garantir un minimum d’hygiène et une aide obstétrique, CARE s’occupe des femmes enceintes et allaitantes avec des colis pour les nouveau-nés et livre du matériel d’accouchement stérile aux sages-femmes.

Une fille porte un cahier scolaire.

Participez à la reconstruction avec votre aide

La reconstruction des maisons, des écoles et des institutions sanitaires après le tremblement de terre dévastateur prendra des années. Avec l'aide du Luxembourg, CARE construit trois centres de santé mais aussi des centres d'accouchement pour permettre aux femmes d'accoucher dans des conditions saines. CARE soutient aussi les familles et surtout les institutions scolaires à reconstruire leurs bâtiments afin qu’ils résistent davantage aux tremblements de terre en respectant les règles les plus importantes de la protection contre les catastrophes. 

Une femme portant un petit enfant dans ses bras.

Aidez à en finir avec la pauvreté

Des millions de familles ont perdu leurs moyens de subsistance à cause du tremblement de terre : leur bétail, leurs récoltes et leur revenu. Les plus pauvres sont le plus frappé par la misère : ce sont les membres des minorités ethniques ainsi que la caste des « Intouchables ». CARE soutient leurs communautés en garantissant l’approvisionnement en eau potable, les revenus ainsi que l’alimentation de leurs familles et en les aidants à trouver à long terme une issue hors de la pauvreté par l’apprentissage et l’éducation.  


Vous pouvez nous aider

50 Euros

Formation dans la construction antisismique

80 Euros

Aide pour une famille

196 Euros

Habitation de fortune 


Galerie photos: L'aide de CARE au Népal

CARE fördert diese Hoffnung. Foto: CARE/Johanna Mitscherlich
Un exemple des dégâts est ce tas de débris.Photo: CARE/Prashanth Vishwanathan
Souvent les abris ne sont quasiment pas habitables.Photo: CARE/Lucy Beck
Ils ont besoin de notre aide. Photo: CARE/Prashanth
Ces personnes ont beaucoup à raconter. Photo: CARE/Prashanth Vishwanathan
De nombreux enfants sont touchés par le séisme. Photo: CARE/Glyn Riley
CARE est présent sur place. Photo: CARE/Grishma Aryal
Trois gouttes suffisent pour purifier un litre d'eau. Photo: CARE/Lucy Beck
Certaines régions sont isolées de toute infrastructure. Photo: CARE/Glyn Riley
CARE n'a pas peur de la distance. Photo: CARE/Madhav P. Dhakal
Ainsi, beaucoup retrouvent un endroit où dormir. Photo: CARE/Lucy Beck
Nous pouvons voir la joie sur les visages. Photo: CARE/Prashanth Vishwanathan
Un employé CARE donne des biens à une mère et ses enfants. Foto: CARE/Ruhani Kaur
"J'ai perdu ma maison et tous mes biens mais ma petite fille est la chose la plus précieuse que je n'ai jamais eu", sit-elle. Photo: CARE/Chiranjibi Nepal
Les villageois aimerait au'il reprenne rapidement le travail mais il a encore trop peur. Photo: CARE/Johanna Mitscherlich
"J'espère que nous pourront reconstruire notre maison avant la mousson", dit-elle. Photo: CARE/Johanna Mitscherlich

Video

Démarrer la vidéo
Démarrer la vidéo

CARE au Népal: Les acquis et les défis un an après la catastrophe.


News

Nepal: Ein schützendes Dach über dem Kopf

Der Verlust von mehr als nur einem Haus / Tom Newby ist CARE-Experte für Notunterkünfte und war kurz nach dem ersten verheerenden Erdbeben in Nepal.

Lire la suite

Nepal – die Angst sitzt tief

Sameer ist Englischlehrer in einer Dorfschule in Gorkha. Nach den beiden starken Erdbeben sorgt er sich besonders um die psychische Gesundheit seiner Schüler.

Lire la suite

Ein Monat nach dem Erdbeben in Nepal

„Menschen ohne Häuser, aber nicht ohne Hoffnung“: CARE-Nothilfe erreichte bereits mehr als 23.000 Menschen / Menschen brauchen vor Monsun Dach über dem Kopf.

Lire la suite

Oui, je soutiens CARE!

Faire un don!    Faire un don régulier!

Je souhaite obtenir les eNews de CARE