Mozambique: deux enfants sont assis sur des jerricans d'eau

L'AIDE DE CARE AU MOZAMBIQUE

Faire un don

Mozambique: Eradiquer la faim et la mortalité infantile

En mars et avril 2019, les cyclones Idai et Kenneth ont frappés le Mozambique. Presque 2 millions de personnes avaient alors besoin d'un soutien humanitaire d'urgence. CARE était la première organisation sur place et a aidé la population avec des abris d'urgence, des outils pour la reconstruction de maison, des kits d'hygiène et des réserves d'eau.

Pour la phase de réhabilitation, nos équipes restent maintenant sur place, à côté des femmes, des filles et des nouveau-nés les plus vulnérables pour améliorer durablement leur situation. Plus de 1,8 millions de personnes n'ont pas seulement perdu leur maison mais également leurs moyens de subsistance. C'est pourquoi CARE Luxembourg a lancé un projet de soutien des groupements de micro-crédits via des activités génératrices de revenu pour les femmes et des activités de développement économique pour les pêcheurs grâce à des formations de techniques de conservation. Enfin, CARE Luxembourg mènera également des séances de sensibilisation sur la violence liée au genre et les droits des femmes.

Faire un don


L’aide de CARE en un coup d‘œil

Une femme reçoit un colis CARE d'hygiène

Une aide d'urgence après le cyclone

Après le cyclone Idai, CARE a distribué des biens de première nécessité: eau, alimentation, kit hygiène et abris aux personnes ayant tout perdu après le passage dévastateur du cyclone Idai. L'aide d'urgence du Luxembourg a été financé par la Banque Européenne d'Investissement qui a soutenu une partie de la logistique ainsi que des biens.

Une femme avec un foulard sur la tête sourit.

De meilleures récoltes pour pallier à la faim

Environ 80% de la population au Mozambique est agricole. Les effets du changement climatique entraînant des pluies irrégulières et des longues périodes de sécheresses ont fait baissé les récoltes de 30%.Dans les périodes de non-récolte, les familles souffrent de famine. CARE aide et organise pour des petits-agriculteurs de 36 communes des « Farmer Field Schools ». Là, ils découvrent des nouvelles méthodes d’agriculture et des variétés de légumes qui résistent à la sécheresse. CARE les aide avec des semences pour qu’ils puissent réinvestir leurs nouvelles connaissances sur leurs propres terrains.

Deux femmes sont assis au sol et comptent de l'argent.

Economiser pour un avenir meilleur

Les groupements de micro-crédits de CARE sont un moteur important pour le développement des pays. C’est également le cas au Mozambique. Dans de nombreuses communautés villageoises, CARE a créé ces groupements de micro-crédits de femmes. Une fois par semaine, ces femmes se retrouvent pour économiser ensemble des petits montants à réinvestir pour que l’argent fructifie. Après le tsunami Kenneth, CARE Luxembourg a décidé de soutenir les femmes de ces groupements avec des formations leur permettant de développer un petit business. CARE Luxembourg soutien aussi les familles de pêcheurs pour qu'elles puissent rapidement redémarrer leurs activités.


Vous pouvez nous aider


40 Euros

Matériaux pour une latrine


30 Euros

Des semences résistantes à la sécheresse

 

20 Euros

Démarrage d'un groupement de micro-crédit


Oui, je soutiens CARE!

Faire un don!    Faire un don régulier!

Je souhaite obtenir les eNews de CARE