Des familles se tiennent debout devant leurs maisons en bois.

L'AIDE DE CARE A MADAGASCAR

Faire un don

Madagascar: Protégez les familles contre les tempêtes et la faim

Madagascar est la quatrième plus grande île du monde et dévoile de nombreuses facettes. L’une d’elle est la pauvreté dans les zones côtières et rurales. Le changement climatique engendre un risque accrue de sécheresse dans le sud et des cyclones tropicaux à l’est ce qui met en péril la survie des petits agriculteurs. CARE soutient la population grâce à des mesures de prévention et de protection de catastrophes et grâce à des nouvelles méthodes agricoles pour lui permettre de mieux se protéger contre les tempêtes et la faim. Aidez-nous.

Faire un don


L’aide de CARE en un coup d’œil

Une dame remplit un sac de blé avec ses mains.

Eradiquer la faim

CARE forme des petits agriculteurs dans 15 villages le long de la côte Est à des méthodes agricoles innovantes plus rentables et sûres et réintègre des légumes nutritifs oubliés comme la patate douce ou l’igname. De meilleures semences et systèmes d’irrigation multiplient les récoltes. CARE construit avec la population des abris permettant de protéger les récoltes des tempêtes et des insectes nuisibles. Chez certains agriculteurs ayant participé au projet, les récoltes ont déjà été multipliés par cinq.

Une dame porte un chapeau et sourit.

Se préparer aux tempêtes

Dans les villages bénéficiaires, CARE a créé des comités de prévention des catastrophes, intègre des systèmes d’alerte et forme les équipes sur les mesures de protection les plus importantes. Ensemble, ils créent des abris de protection, mettent en place des plans d’évacuation et forment des filles des villages aux premiers soins de secours pour aider lors de catastrophes. Cela renforce leur rôle social et aide toute la communauté. En effet, lors d’une alerte de catastrophe, les filles sont très investie et aident notamment les villageois et les plus faibles à se mettre en sécurité. 

Un homme et une femme s'enlacent et rigolent

De l’eau – même pendant les périodes de catastrophes naturelles

Chaque tempête et inondation peut avoir un impact sur la qualité de l’eau dans les villages et ainsi sur la santé de tous les habitants de ceux-ci. Cependant, durant les trois mois de sécheresse, il n’y a pas d’eau et le fait d’aller chercher l’eau devient une des activités principales qui demande beaucoup de temps et qui n’est pas toujours récompensée. Pour changer cela, CARE construit des réservoirs d’eau et forme des comités d’eau bénévoles à la maintenance de ceux-ci.  


Vous pouvez nous aider


40 Euros

Formation de deux aidantes contre les catastrophes

80 Euros

3 paquets pour les agriculteurs

200 Euros

Système d'alerte contre les catastrophes naturelles


Oui, je soutiens CARE!

Faire un don!    Faire un don régulier!

Je souhaite obtenir les eNews de CARE