Une dame dans un camp de réfugiés tient un enfant qui dort dans ses bras.


L'AIDE DE CARE AU KENYA

Faire un don

Kenya: Aider dans le plus grand camp de réfugiés du monde

La guerre civile, la sécheresse et la faim poussent depuis 1990 les personnes vivant en Somalie à fuir. Beaucoup trouvent refuge à Dadaab au Kenya, le plus grand camp de réfugiés du monde. CARE y est présent depuis sa création et aide aujourd’hui les 330.000 réfugiés avec de la nourriture, l’éducation, des formations, l’accès à l’eau, à des revenus, des informations et des conseils. Ceci, afin que les personnes qui vivent dans ce camp depuis de nombreuses années puissent avoir des perspectives. CARE est également présente dans d’autres régions du Kenya comme dans la région rurale de Nvanza où elle tente de réduire la pauvreté, la sous-nutrition et le taux de mortalité des femmes enceintes et des nouveau-nés.  Aidez-nous.

Faire un don


L’aide de CARE en un coup d’œil

Un homme sourit en regardant l'appareil photo et tiens un enfant dans ses bras.

Des écoles pour les enfants réfugiés

Afin d’offrir un avenir aux enfants réfugiés, CARE a mis en place sept écoles primaires et six écoles maternelles pour plus de 15.000 enfants. Pourtant, le double de ces enfants est en âge d’aller à l’école. Afin de leur offrir également un accès à l’éducation, CARE est en train d’aménager dix autres écoles et forme 160 réfugiés à devenir enseignants. De plus, CARE a créé des parlements pour enfants et des forums réservés aux filles pour permettre aux élèves de donner leurs avis sur les questions les concernant.

Un petit enfant boit de l'eau directement de la main.

Eau et hygiène

Initialement, le camp Dadaab, au milieu du désert au Kenya, était prévu pour 90.000 personnes. Aujourd’hui, 330.000 personnes y habitent. Ainsi, certaines installations comme les points d’eau et les latrines sont constamment encombrés. CARE réhabilite les conduits qui sont en mauvais état, réalise  la maintenance des puits et forages et a engagé des ouvriers locaux pour la construction de 2.300 latrines. CARE renouvelle aussi plus de 2.000 mètres de conduits d’eau et met à disposition des matériaux et outils pour la maintenance des systèmes d’eau. Enfin, des poubelles et un système de gestion des déchets ont également été mis en place.  

Des enfants des bidonvilles sont assis avec une employée CARE dans une tente et sourient

Offrir une chance aux enfants des bidonvilles

Korogocho est le plus grand bidonville de Nairobi et encercle une décharge. Environ 300.000 personnes y vivent sur un espace très restreint. Il y a un manque de médecins, d’écoles publiques, de routes goudronnées et de systèmes d’évacuation des eaux usées. Les enfants passent souvent leurs journées sur la décharge. CARE leur offre, en collaboration avec des partenaires locaux, la possibilité de fréquenter l’école et de faire une formation, d’acquérir des connaissances et des repères sociaux à travers des activités sportives et culturelles.

Un bébé dort dans les bras de sa mère.

La santé et des accouchements sécurisés

A Kisumu County, dans l ‘ouest du Kenya, la population est très pauvre et la mortalité infantile et maternelle y est très élevée. Dans cette région, les médecins et centres de santé sont très rares. CARE, avec le soutien de la société Paul Hartmann, approvisionne les centres de santé et forme le personnel médical. Dans le village, le projet a mis en place des formations d’agent de santé de proximité et de sages-femmes pour des bénévoles afin qu’ils puissent apporter une aide vitale, faire de la prévention et des soins de premiers secours.   


Vous pouvez nous aider


8 Euros

Matériel pédagogique pour un enfant

80 Euros

1 poubelle pour plus d'hygiène

340 Euros

1 bourse pour un enfant d'école primaire


Oui, je soutiens CARE!

Faire un don!    Faire un don régulier!

Je souhaite obtenir les eNews de CARE