Après le séisme en Haïti, CARE lance un appel aux dons

CARE commence à distribuer des tentes, de l'eau et des articles de première nécessité à des milliers de personnes déplacées après le tremblement de terre en Haïti, alors que la tempête tropicale Grace se dirige vers l'île

Port-au-Prince, Haïti, dimanche 15 août 2021 - Les équipes de CARE ont commencé à distribuer des articles de première nécessité, notamment des tentes et de l'eau à Grand Anse, à la suite du séisme dévastateur de magnitude 7,2 tout en évaluant l'impact sur les communautés du sud de l'île. Le tremblement de terre, qui a déjà fait près de 1 300 morts et plus de 5 700 blessés, a également endommagé des maisons et des infrastructures plus petites, déplaçant des milliers de personnes, l'étendue des dégâts étant encore inconnue. Les équipes de CARE sur le terrain ont constaté un besoin énorme et immédiat d'abris temporaires, d'eau et d'autres articles de première nécessité.


Lora Wuennenberg, Directrice Pays par interim de CARE Haïti :

« Jusqu'à présent, nos équipes présentes à Jérémie et ses alentours – qui a été durement touchée par le séisme – ont constaté qu'au moins 469 maisons ont été détruites et plus de 1 000 personnes ont besoin de tentes ou d'une forme d'abri temporaire. Nous continuons d'effectuer des évaluations et avons commencé à distribuer des articles de première nécessité, mais la plupart des zones touchées sont très difficiles à atteindre d'un point de vue logistique. Même ici à Port-au-Prince, nous continuons à subir des répliques.

Déjà en juin, nous avons été contraints de livrer des fournitures d'aide dans la région par bateau ou par avion en raison de l'insécurité croissante sur les routes. Le tremblement de terre s’est ajouté à cela en endommageant de nombreuses routes avec des glissements de terrain coupant ainsi leur accès. Il a touché des communautés qui souffraient déjà de niveaux élevés de malnutrition et de faim, et cela va aggraver la situation.

En plus de cela, nous avons également une dépression tropicale qui se dirige vers l'île, ce qui peut causer d'autres dommages et rendre les efforts de réhabilitation récupération encore plus difficiles. Aujourd'hui plus que jamais, l'assistance et l'aide internationales sont nécessaires pour soutenir le peuple haïtien.

Nous savons d'après les expériences passées, à la fois en Haïti et dans d'autres situations d'urgence, que les femmes et les filles sont souvent les plus touchées par ces types de catastrophes naturelles, confrontées à des stress aggravants et à des menaces de violence plus élevées. CARE entreprendra une évaluation des besoins spécifiques des femmes et des filles et s'assurera de prendre en compte leurs préoccupations et leurs voix spécifiques dans la réponse que nous organisons. »

Le tremblement de terre, qui a frappé Haïti le samedi 14 août, a touché trois des départements du sud de l'île où CARE met en œuvre plusieurs programmes, entre autres, des programmes de sécurité alimentaire. Dans les zones où CARE est déjà présente, les évaluations initiales montrent qu'il y a 107 morts, plus de 600 blessés et plus de 1 100 maisons détruites, avec une centaine de personnes toujours portées disparues. CARE a déjà pré-positionné des kits d'approvisionnement de réponse aux cyclones qui seront envoyés aux communautés affectées.

CARE Haïti cherche à lever 20 millions de USD pour aider les personnes les plus touchées par le tremblement de terre.

Aidez-nous à agir pour soutenir les personnes affectées par le séisme avec votre don.

Faire un don